Tours du Monde

En 2004, à l’occasion du Trophée Jules Verne disputé  par le trimaran Geronimo, Pierre-Jérôme Coulmin a rédigé sous le titre explicite « Tours du Monde » une série de textes évoquant de grands prédécesseurs d’Olivier de Kersauson et son équipage en matière de circumnavigation.

Ci-après un extrait de l’avant propos relatif à ce projet, alors publié sur le site grandsrecords.com.

« Tours du monde », ou l’évocation de circumnavigations qui, pour différentes raisons, ont pris place dans l’histoire de la navigation à voile ou dans l’imaginaire collectif des marins.

Cette galerie fait apparaître quelques augustes découvreurs des siècles passés, aussi bien que des compétiteurs en pleine activité. Elle s’attarde sur les défricheurs de la voile moderne et ne néglige pas pour autant celles et ceux qui ont largué les amarres dans un esprit d’errance sabbatique. Elle s’attache autant à des aventures menées en équipage, qu’à des exemples absolus de solitude humaine face à la mer.

Il y a fort à parier que ces aventures maritimes et que ces destins hors du commun se situent pour partie à l’origine des vocations hauturières rencontrées à bord de Geronimo. Les cas retenus n’ont pourtant pas valeur d’exemple pour les marins embarqués sur le trimaran géant : disons qu’ils leur offrent quelques points d’ancrage dans les immensités océanes.

Les circumnavigations effectuées en leur temps par Louis Antoine de Bougainville, JamesCook, Francis Drake, Jules Dumont d’Urville, Ferdinand de Magellan ou encore Joshua Slocum ont été l’objet de ce travail de rédaction, diffusé en 2004 sur le site grandsrecords.com et aujourd’hui disponible en fascicules au format PDF.